Le Domaine

Le Domaine

Habitat individuelle maison contemporaine savoie asb architecture

7 maisons contemporaines dans la pente

le Domaine | Saint-Alban-Leysse_73

Maitrise d’ouvrage : Privée
Calendrier : Chantier en cours

7 maisons contemporaines savoie architecture dans la pente
facades-2
facades-1

Notre approche de l'architecture vous intéresse ?

Réhabilitation d’une grange

Réhabilitation d’une grange

réhabilitation d'une grange en 12 logements + création de 6 maisons

réhabilitation d'une grange en 12 logements + création de 6 maisons

Avenue des Fleurs | La Motte-Servolex_73
Le projet de l’avenue des Fleurs consiste en l’aménagement d’une parcelle située en milieu péri-urbain, dans un site privilégié particulièrement préservé. L’objectif est de densifier la parcelle tout en s’assurant de l’intégration de l’opération avec son hameau. Les contraintes du site, à savoir un terrain en pente et la présence d’une grande grange à conserver, combinées aux qualités naturelles ( vues dégagées vers le grand paysage, omniprésence de la nature, cadre bucolique) ont influencé le parti pris architectural et urbain: notre choix s’est porté sur la densification au maximum du volume existant, tout en conservant l’intégralité des proportions de la grange, afin de libérer le maximum d’espace pour les espaces verts, les stationnements et les logements neufs. La parcelle s’organise ainsi en 2 bandes parallèles en quinconce, avec des logements allant du T2 au T4 bénéficiant systématiquement d’une double voire triple orientation, et des qualités de vie de la maison individuelle avec des séjours traversants donnant sur un jardin au sud et un jardin au nord. La gestion des voitures a été résolue par la mise en place d’un bouclage en sens unique, minimisant ainsi l’impact de la voirie tout en permettant à chacun de stationner à proximité directe de son logement, une autre qualité issue du logement individuel.

Maitrise d’ouvrage : Promotion privée Mission : Complète

Notre approche de l'architecture vous intéresse ?

18 Logements intermédiaires aux Abrets

18 Logements intermédiaires aux Abrets

conception/réalisation de la scénographie pour l’événement «court(s) circuit » sur le thème de la performance et des arts numériques

Conception de 18 logements intermédiaires + rénovation d'un bâtiment en bureaux

L'unik | Les Abrets en Dauphiné_38
Le programme de l’opération «L’Unik» aux Abrets comprend la réalisation de 18 logements de type intermédiaire eufs allant du T4 au T2, ainsi que la réhabilitation d’n bâti existant sur la parcelle en 2 locaux d’activités. La parcelle, située en entrée du centre-ville, et entoutée d’un contexte pavillonaire, a été l’oportunité de créer une transition urbaine entre habitat de faible densité et centre ville dense. La solution de l’habitat intermédiaire s’est imposée d’elle même, car elle permet d’offrir les qualités de la maison individuelle combinées à une densité adaptée à une véritable entrée de ville. Le terrain disponible, étiré selon l’axe Est/Ouest, a incité une organisation en bande de l’opération, avec la création d’une voirie desservie depuis la route départementale, qui dessert en profondeur chaque logement. Les appartements sont pensés comme de petites maisons individuelles superposées sur 3 niveaux. La typologie de chaque logementg réinterprète les composantes de la maison invidividuelle, avec notamment la possibilité d’accder à son logement directement depuis la rue, et d’entrer soit par l’entrée principale, soit par le «jardin». Les espaces extérieurs généreux sont positionnéss dans la continuité des espaces de vie, il permettent de faire «le tour de son logement». Un système d’imbrication des volumes permet d’offrir une diversité des espaces tant intérieurs qu’exterieurs, avec des terrasses intimisées et protégées des vis-à-vis.

Maitrise d’ouvrage : Les Maisons Passion Mission : Conception Budget : n.c. Calendrier : Travaux en cours – livraison début 2018

axoo
photo-3
photo-5
photo-2
photo-4
photo-1
18 Logements intermédiaires aux Abrets

Notre approche de l'architecture vous intéresse ?

Le Chacuzard

Le Chacuzard

conception/réalisation de la scénographie pour l’événement «court(s) circuit » sur le thème de la performance et des arts numériques

Le Chacuzard

Myans | 73

Ensemble de 8 logements collectifs en cœur de hameau

Ce projet revisite l’architecture locale avoisinante de Myans pour composer un petit collectif de 8 logements. Un corps de bâtiment principal épais, à l’image des granges locales, est implanté en milieu de parcelle. C’est un volume biseauté en 6 faces en plan, qui prend des inflexions pour offrir des vues depuis son intérieur sur le grand paysage, et pour réagir en interaction avec la géométrie de la parcelle. Ce corps de bâtiment est chapeauté d’une toiture à 2 pans traditionnelle, qui se découpe en plan parallèlement aux faces qu’elle abrite. Ce volume (en R+2 + combles) se creuse en son cœur et sur toute sa hauteur pour former l’entrée générale des logements, accueillir la circulation horizontale et verticale. Dans cette alcôve protégée entre intérieur et extérieur, s’érige au centre un noyau de béton qui accueille les celliers de chaque logement , et contre lequel s’adosse l’escalier qui dessert les étages. Devant ce creux et au nu de la façade extérieure se dresse une paroi ajourée, un filtre protecteur pour les circulations. Cette paroi bardée à claire voie reconstitue le volume initial convexe du bâtiment sur 3 niveaux, on entre-aperçoit le vide intérieur du hall d’entrée depuis l’extérieur. Trois édicules également bardés à claire-voie, et accolés au bâtiment de logement sur les pignons Nord-Ouest et Sud-Est et sur la façade Sud- Ouest, forment les prolongements extérieurs des logements, soit les balcons. Le corps du bâtiment principal est flanqué d’une annexe accolée qui accueille 4 stationnements abrités.

Maitrise d’ouvrage : Opac de la Savoie Mission : Complète Surface : 460m² SP Budget : 660 000 euros HT Calendrier : Livraison fin 2016

Notre approche de l'architecture vous intéresse ?

Opération du Chef-Lieu

Opération du Chef-Lieu

Opération du chef-lieu

Vimines_73

ENSEMBLE DE 18 LOGEMENTS dont 6 sociaux, logement individuel groupé + semi-collectif, + 2 équipements de proximité

L’opération porte sur la réhabilitation énergétique et architecturale d’un ensemble de 7 bâtiments regroupant 275 logement dans le centre ville de Viennes. Le parc résidentiel date de 1955 et a été réhabilité en 1988, le périmètre de l’opération est en secteur sauvegardé.

Notre objectif est de donner une contemporanéité à ces bâtiments tout en maintenant l’harmonie d’ensemble. Pour cela, nous choisissons de reprendre sur plusieurs bâtiments des matériaux d’aujourd’hui et des éléments architecturaux similaires. Nous ne les utilisons pas à l’identique, ce qui conduit à la monotonie et à l’ennui mais de manière similaire pour que les jeux entre eux donnent du bien être et de l’agrément de vie.

Ces mêmes principes de conceptions architecturales et esthétiques seront développés sur les 7 bâtiments que compte la résidence. L’environnement urbain (voies bruyantes) et la typologie des logements (séjour, chambre, coursive, ….) nous ont conduits à une diversité harmonieuse des traitements des façades. Elle est assurée par la reprise de matériaux et d’organisations de façades.

L’esthétique de la façade repose ici sur les principes suivants:

  • Lissage de la façade, en créant une nouvelle peau, en avant des saillies existantes.
  • Création de nouveaux volumes en débord de type bow-windows, balcons.
  • Fermeture partielle des loggias afin de conserver des percements en façade et ainsi de conserver des effets de profondeur.
  • Donner une nouvelle épaisseur à la façade, dans la continuité de la galerie existante.

Maitrise d’ouvrage : Groupe Maulin Mission : Complète Budget : 3 200 000 € HT Calendrier : Concours gagné – Etudes en cours

Equipe : F. Golay architecte mandataire, KPDP architectes cotraitants, Square Paysages (Paysagiste), BETREC (BET structure/Fluides/économie/HQE),

Notre approche de l'architecture vous intéresse ?